Blagues Belges

Savez-vous, une fois, pourquoi les belges nagent au fond des piscines ? Parce que dans le fond, ils ne sont pas si bêtes…

 

Tout le monde connait au moins une blague belge, mais personne n’est pour autant capable d’élucider le mystère de l’apparition de ce phénomène, et encore moins de le dater.

 

La Belgique n'existant en tant qu'Etat indépendant dans ses frontières actuelles que depuis 1830, les blagues sur les Belges ne peuvent pas être très anciennes. C'est d'ailleurs justement vers cette époque que de nombreux immigrants belges arrivent en France, notamment dans le nord de la France ou les mines recrutaient alors beaucoup de mains d'œuvre (dans le contexte de la première révolution industrielle), notamment pour compenser les grèves ouvrières. Très vite ces travailleurs belges eurent la mauvaise réputation de « voleurs de travail » et de « casseurs de grève » et furent l'objet des railleries des ouvriers (français). Ben oui, là où le travailleur (français) essaye de faire valoir ses droits contre le patronat de l'époque, par leur seul moyen de pression, la grève, le travailleur (belge) vient travailler à sa place sans se plaindre (…ayant l’estomac vide). Il existe ainsi dès cette époque une certaine animosité envers les belges de la part des français.

 

De plus, en 1864, alors que le royaume de Belgique fête officiellement ses 34 ans, et le 24 avril de cette même année, Charles Baudelaire, très endetté, quitte la France pour la Belgique, porté par ses espoirs. Il souhaite y donner des conférences et s’installe à Bruxelles pour près de deux ans. Devant son manque de succès, il se lance dans un pamphlet inachevé contre la Belgique qu’il voit comme une caricature de la France bourgeoise, pamphlet qu’il intitule « Pauvre Belgique ! ».

 

Dans ce texte très hard, Baudelaire utilise beaucoup un lexique scatologique choquant, surtout à cette époque régie par des conventions strictes dans le domaine de l’Art et de la Littérature.

 

Ce pamphlet contribuera à une certaine vision du Royaume belge et de ses citoyens, il y est notamment écrit que « tous les Belges, sans exception, ont le crâne vide ». Les belges gagnent ainsi leur réputation de personnes stupides pour de bon.  « Il est difficile d’assigner une place au Belge dans l’échelle des êtres. Cependant on peut affirmer qu’il doit être classé entre le singe et le mollusque. Il y a de la place. » Merci Baudelaire pour cette tirade.

 

Enfin, au 20ème siècle, Coluche offre une nouvelle jeunesse aux histoires belges dans ses sketches, fort involontairement en vérité. En voulant démontrer par l'absurde qu'il est aisé de faire rire en s'acharnant sur une population, certains l'ont pris au sérieux et c'est devenu une "base" de blague, dépassant de loin les buts originels du comique.

 

Heureusement pour les belges, le monde entier ne les regarde pas du même œil que nous. Nombreux sont les pays qui raillent leurs voisins, et les mêmes blagues sont souvent adaptées d'un pays à l'autre. Les Anglais se moquent des Irlandais, les Libanais se moquent des Syriens, les Russes se moquent des Tchouktches, une minorité venant de Sibérie orientale…

 

Les habitants de la province de Terre Neuve, au Canada, les newfie, sont par exemple raillés par les canadiens. Dans le cas des newfie ça a commencé avec la grande dépression qui a suivi le crash économique de 1929. Le territoire (qui ne faisait pas encore partie du Canada) était ruiné, pauvre en ressources et les dirigeants corrompus, si bien que le gouvernement a déclaré faillite et demandé l'aide de l'Angleterre. S'en sont suivi des blagues sur le fait que les newfie étaient trop idiots pour gérer leur propre territoire.

 

Mais chaque médaille a son revers : à votre avis, de qui se moquent les belges? Des français !

 

Après tout, ce n'est qu’un juste retour des choses...

 

D’ailleurs, savez-vous pourquoi les blagues belges sont si simples ? Pour que les français puissent les comprendre !

(réponse type d’un belge blessé dans sa fierté de citoyen d’un pays qui fait les meilleures frites du monde)

 

;-)

Si vous souhaitez consultez un extrait du texte (inachevé) de Baudelaire, cliquez sur le lien ici.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Vincent (mardi, 07 janvier 2014 18:39)

    Sympa l'article ! J'avais déjà lu quelque chose sur les rivalités entre pays voisins et les blagues qui en découlent, votre article permet de mieux comprendre comment tout a commencé :P

  • #2

    culture-g-en-force (mercredi, 08 janvier 2014 21:23)

    Merci pour ton message ;-)
    Je suis heureux de voir que mon site te plaît.
    Reste en alerte, plein de nouveaux articles sont en cours de préparation!
    Guillaume